Certaines études préliminaires suggèrent que le cannabis pourrait être efficace dans le traitement d’Alzheimer. La maladie d’Alzheimer s’accompagne bien souvent d’une forme de démence, une pathologie aux multiples symptômes. Dans un essai clinique financé par le centre de recherche britannique sur Alzheimer, des chercheurs vont tester le cannabis pour traiter certains de ces symptômes.

PUBLICITE Qu’est ce que la démence ?

La démence est un affaiblissement global et progressif des facultés psychiques qui impacte l’affectivité, l’autonomie et les conduites sociales des malades. Elle se caractérise par des troubles du langage, de l’attention, de la concentration, de la perception et de la mémoire et intervient notamment dans la maladie d’Alzheimer (60 à 70% des cas) mais pas uniquement. Elle ne doit pas être confondue avec la folie qui est plutôt un terme psychiatrique bien qu’elle entraîne également des symptômes psychiatriques comme les troubles anxio-dépressifs, l’agitation, la paranoïa ou l’apathie.

Egalement appelée trouble neurocognitif majeur, la démence est due à une déliquescence des fonctions cérébrales cognitives qui se traduit par des troubles du langages (aphasie) et de la gestuelle (apraxie), l’impossibilité de reconnaître ou d’identifier des objets malgré des fonctions sensorielles intactes (agnosie) et la perturbation des fonctions exécutives (faire des projets, organiser, ordonner dans le temps, avoir une pensée abstraite). C’est dans le but de soulager certains de ces symptômes comportementaux et psychiatriques que le centre va expérimenter avec du cannabis. C’est la première étude du genre.

L’étude

Le centre de recherche finance 300 000

View the Original article

Partage le savoir
error: Content is protected !!