La Fédération Nationale des Courses Hippiques (FNCH) vient de signaler dans un communiqué que plusieurs chevaux de course ont été testés positifs à l’acide cannabidiolique ou CBDA, une molécule qui n’est pas admise dans la réglementation de la Fédération. La présence de CBDA a été détectée par le Laboratoire des Courses Hippiques (LCH) dans le sang et l’urine de chevaux venus de quatre écuries d’entraînement au trot depuis la mi-février.Le CBDA, un produit dopant ?Le CBDA est présent naturellement dans la plante de cannabis, c’est le précurseur du CBD en lequel il se transforme après décarboxylation. La molécule n’a pas d’effet psychoactif mais possède des propriétés anti-inflammatoires. Et si elle n’est plus classée comme substance dopante pour les humains, elle est toujours interdite pour les course hippiques et les sports équestres par la Fédération.Le code des courses hippiques stipule qu’aucune substance active ne doit être retrouvée dans l’organisme du cheval le jour de la compétition – certains anti-infectieux et antiparasitaires sont cependant tolérés.

View the Original article

Partage le savoir
error: Content is protected !!