© DR

Selon une récente étude, le CBD contrebalancerait les effets du THC sur le cerveau humain.

PUBLICITE

Alors que les effets des deux cannabinoïdes sur le cerveau soient bien compris de manière isolée, la manière dont le CBD et le THC interagissent l’un avec l’autre n’est pas aussi bien connue. Pour mieux comprendre cette interaction, des chercheurs de l’University College London (UCL) ont procédé à des IRM cérébrales sur 17 personnes, après avoir consommé deux variétés de cannabis. Les deux variétés contenaient presque le même niveau de THC, mais l’une avec beaucoup plus de CBD que l’autre.

Après avoir consommé du cannabis à faible teneur en CBD, les participants ont montré des signes de connectivité fonctionnelle altérée dans le cerveau (en gros, le cerveau fonctionne moins bien). Mais après avoir consommé du cannabis à teneur élevée en CBD, les participants ont connu des perturbations relativement minimes.

Les perturbations fonctionnelles du cerveau peuvent être liées au développement de dépendances et de psychoses, la consommation fréquente de cannabis à forte teneur en THC étant susceptible d’être en partie à l’origine de ces affections. L’étude de l’UCL suggère toutefois que le CBD contrecarre certains de ces effets.

View the Original article

Partage le savoir
error: Content is protected !!