© DR

En janvier dernier, le Danemark lançait son programme pilote de cannabis médical pour quatre ans. Selon les données présentées par la ministre de la Santé danoise à l’European Cannabis Symposium à Copenhague et relayées par Marijuana Business Daily, après un peu plus d’un an d’opération, le programme dépasse les attentes des autorités et compte déjà plus de 2000 patients.

PUBLICITE Une réussite

L’Agence danoise du Médicament, qui supervise le projet, ne s’attendait à enregistrer que quelques 500 patients pour la première année d’opération mais il semble qu’elle ait sous-estimé l’intérêt des patients pour le cannabis médical. Parmi ces derniers, on compte majoritairement des femmes entre 42 et 64 ans. La majorité des patients utilisent le cannabis pour traiter des douleurs neuropathiques – des douleurs causées par une lésion du système nerveux. Ils ont pour l’instant accès à 6 produits différents dont des fleurs. Le Sativex, le Marinol et le Cesamet sont autorisés mais ne font pas partie du cadre de l’essai pilote.

Le programme de cannabis médical danois a même attiré 335 patients étrangers désireux d’avoir accès au cannabis médical. La plupart viennent de Suède où le cannabis médical n’est pour l’instant autorisé qu’au cas par cas. Outre les patients, le programme a également convaincu les médecins qui sont désormais plus de 429 à prescrire du cannabis médical. Ils peuvent le faire pour n’importe quelle pathologie mais il existe tout de même des recommandations : le traitement de la spasticité dans la sclérose en plaques ou suite à des dommages subis à la moelle épinière, les nausées causées par la chimiothérapie et les douleurs neuropathiques.

La production domestique sur le point de démarrer

Pour l’instant la production domestique n’a pas encore démarré et le programme fonctionne grâce aux importations néerlandaises et canadiennes. Ceci-dit, 23 licences ont déjà été accordées et une dizaine de plus sont à l’étude. Parmi les producteurs licenciés, on retrouve les multinationales canadiennes Canopy et Aurora qui ont choisi le Danemark comme porte d’entrée sur le marché européen. L’Etat a récemment autorisé les exportations massives de cannabis. La production domestique devrait pouvoir commencer cet été et les exportations en suivant.

View the Original article

Partage le savoir
error: Content is protected !!