© DR

La légalisation du cannabis récréatif arrive (presque) toujours après celle du cannabis médical, souvent quelques années plus tard. Or, elle a un effet disruptif sur le marché du cannabis médical. Les deux marchés ayant une finalité et un fonctionnement entièrement différents mais étant centrés sur un même produit, leur superposition entraîne des problèmes, surtout pour les patients.

PUBLICITE Un transfert du médical au récréatif

Les marchés du cannabis médical et récréatif sont destinés à des publics différents et sont régis par des régulations et des taxes différentes. Pourtant, les produits sont similaires et il est tentant pour les patients et les commerçants de passer de l’un à l’autre. Du point de vue des patients, la légalisation du cannabis récréatif permet de se fournir à tout moment en évitant un passage chez le docteur. Du point de vue des commerçants, la vente de cannabis récréatif est plus avantageuse car les prix du marché sont plus élevés.

Parmi les 10 Etats américains (bientôt 11) qui possèdent à la fois un marché de cannabis médical et récréatif, quatre ont des marchés assez anciens pour pouvoir évaluer . Il s’agit de l’Oregon, du Nevada, du Colorado et de l’Alaska. Une analyse de The Associated Press montre que dans ces quatre Etats, le nombre de patients de cannabis médical a chuté après la légalisation du récréatif : d’environ 66% en Oregon, 63% en Alaska, 40% au Nevada et 19% au Colorado.

Une partie non-définie de ce transfert vient du fait que de nombreux

View the Original article

Partage le savoir
error: Content is protected !!