LES OBJECTIFS ET SOLUTIONS DE MEDICAL CANNABIS BELGIQUE

  1. Choisir sa médication

Le Cannabis est reconnu dans de nombreux pays et approuvé par le milieu médical pour ses bienfaits thérapeutiques.

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous diriger vers cette médication qu’est le CBD et le THC. Le cannabis étant complètement naturel et sans effets secondaires, nous venons vous demander de pouvoir, en respectant à la lettre les devoirs et obligations que cela implique, créer notre ASBL en vue de renseigner nos membres et leur offrir un endroit sécurisé et bienveillant pour pouvoir y cultiver leurs plans, qui ne sera donc pas du cannabis récréatif mais bien médical.

-> Comment y arriver ?

– Simplement en canalisant la culture personnelle par des normes qui se trouvent dans notre contrat de culture.

  1. Sortir du réseaux criminel

Tout d’abord, pour sortir de l’illégalité et des réseaux criminels.

Vous n’êtes pas sans savoir que les dealers ne reculent devant rien pour pousser à la consommation et faire toujours plus de profits et ce aux dépends du consommateur, par exemple en coupant le cannabis avec des solvants, en gonflant son poids…

-> Comment en sortir ?

Nous mettons un point d’honneur à renseigner nos membres, les aiguiller vers une consommation saine, nous voulons les responsabiliser en leur laissant s’occuper de leurs plans. Nous insistons sur ce point :

Une culture bio-responsable n’est pas une culture de masse.

Cela possède un impact important sur la santé des consommateurs et un coût pour la société, le commerce de rue n’offre aucune chance aux consommateurs de savoir par exemple quels pesticides ou produits sont utilisés.

La consommation de cannabis a commencé tôt pour certains dans ce sens et avec l’aide de ses membres, l’ASBL se veut être conseilleuse pour les adolescents ou parents d’adolescents.  Il s’agira ici de conseils ou autres informations car la culture au sein de l’ASBL sera uniquement permise  pour les adultes de plus de 21 ans.

Donc en cultivant une plante par personne majeure dans l’habitation et une certaine technique (SCROG), nous pouvons arriver à combler notre consommation personnelle et suivre notre culture tout en respectant le contrat mis en place pour celle-ci et donc sans danger pour la santé. De plus, sera révélé tout le potentiel thérapeutique du cannabis biologique.

  • Le contrat de culture de médical cannabis Belgique

Le contrat de culture devra être signé par tous les membres désirant rejoindre l’ASBL. Celui-ci rentre dans le cadre de la culture bio-responsable et le suivis par l’ASBL comme décrit ci dessous.

Choix de la graine ou du clone en concertation avec le responsable de l’ASBL, besoin des taux de THC et CBD en rapport avec la demande du membre pour sa médication.

Le substrat ne pourra être autre que de la terre ou en hydroculture pour des raisons de santé.

Les engrais seront choisis drastiquement par l’ASBL pour des raisons de culture biologique et saine, après une expérience de près de 20 ans de plantation cannabique nous en retiendrons deux principaux (BioTabs et Plagron) qui sont certifiés par tous les organismes de test biologique.

L’endroit de culture se trouvera à l’abri des regards indiscrets par soucis de respect de chacun. Pour la culture intérieure il sera demandé un minimum d’équipement décrit ici même dans le contrat de culture pour rester maître de sa culture et rester dans le cadre biologique.

Les odeurs devront être masquées pour la culture intérieure par un extracteur couplé à un filtre à charbon ou un ionisateur. En effet, notre principal souci est de ne pas importuner autrui avec des odeurs non désirées; ainsi la culture ne peut déranger en rien une tiers personne.

Le suivi et la vérification se feront par les membres formés sur ce point.

La graine sera donc choisie avec l’ASBL.

Le schéma de culture pour l’engrais sera défini par l’ASBL qui se réfère au producteur d’engrais.

La croissance qui dure de 2 à 4 semaines aura deux contrôles à différents moments pour voir l’évolution et constituer un rapport de culture qui sera gardé par l’ASBL, afin de pouvoir faire des statistiques complètes.

La floraison qui dure de 6 à 12 semaines aura 4 contrôles à différents moments pour vérifier l’évolution et constituer un rapport de culture qui sera gardé par l’ASBL, afin de pouvoir faire des statistiques complètes.

La récolte et le séchage qui dure de 1 à 2 semaines aura une seule visite au choix du cultivateur pour l’aider. A  la fin du séchage, l’ASBL prélèvera un gramme  de fleur de cannabis pour l’envoyer dans un laboratoire afin d’être testé complètement, pour également en apprendre plus sur le cannabis et, dans un soucis de santé publique, voir si la plante est saine à être consommée.

@McB

Partage le savoir
error: Content is protected !!