J Obstet Gynaecol Can. 2022 Apr;44(4):420-435.e4. doi: 10.1016/j.jogc.2022.02.013.

ABSTRACT

OBJECTIF: Fournir aux fournisseurs de soins de santé les meilleures données probantes sur l’utilisation de cannabis et la santé des femmes. Les domaines d’intérêt sont : les profils généraux d’utilisation du cannabis ainsi que la sécurité de la consommation; les soins aux femmes qui utilisent le cannabis; la stigmatisation; le dépistage, l’intervention brève et l’orientation vers le traitement; les effets sur la régulation hormonale; la santé reproductive, y compris la contraception et la fertilité; la fonction sexuelle; les effets sur les symptômes périménopausiques et postménopausiques; et l’utilisation dans le traitement des syndromes de douleur pelvienne chronique.

POPULATION CIBLE: La population cible comprend toutes les femmes qui consomment ou utilisent du cannabis ou qui envisagent de le faire. RéSULTATS: Un dialogue ouvert et fondé sur des données probantes relativement à l’utilisation et la consommation de cannabis, dialogue qui mènera à l’amélioration des soins aux patientes. BéNéFICES, RISQUES ET COûTS: L’exploration de l’utilisation et de la consommation de cannabis par une approche basée sur la connaissance des traumatismes donne l’occasion au fournisseur de soins et à la patiente de créer une solide alliance thérapeutique collaborative. Cette alliance permet aux femmes de faire des choix éclairés sur leurs propres soins. Elle facilite également le diagnostic et le traitement possible des troubles de l’usage du cannabis. Il ne faut pas stigmatiser la consommation, car la stigmatisation nuit à l’alliance thérapeutique (c’est-à-dire le partenariat entre la patiente et le fournisseur de soins). Plusieurs effets indésirables de la consommation de cannabis peuvent être confondus avec d’autres problèmes de santé. À l’heure actuelle, l’utilisation du cannabis pour traiter les problèmes de santé féminine n’est pas financée par le secteur public; par conséquent, les utilisatrices doivent assumer les coûts directs. Les coûts indirects de l’utilisation de cannabis sont inconnus. Ainsi, les fournisseurs de soins et les patientes doivent comprendre le rôle du cannabis dans les problèmes de santé féminine de sorte que les femmes puissent prendre des décisions éclairées. DONNéES PROBANTES: Des recherches ont été effectuées dans PubMed, Embase et la littérature grise pour recenser des études publiées entre le 1er janvier 2018 et le 18 février 2021 concernant l’utilisation du cannabis et ses effets sur l’infertilité, la contraception, les symptômes périménopausiques et postménopausiques et la douleur pelvienne. Toutes les publications des types suivants ont été incluses : essais cliniques, études observationnelles, revues (y compris les revues systématiques et les méta-analyses), directives cliniques et déclarations de conférences de consensus. Un survol des publications a été effectué pour en confirmer la pertinence. Les termes de recherche ont été définis à l’aide des termes MeSH (Medical Subject Headings) et mots clés (et variantes) suivants : cannabis, cannabinoids, marijuana, dexanabinol, dronabinol et tetrahydrocannabinol. À ces termes ont été combinés les termes suivants afin de cerner la santé des femmes : estrogen, estradiol, medroxyprogesterone acetate, vaginal contraception, oral contraceptives, fertilization, amenorrhea, oligomenorrhea, pelvic pain, dysmenorrhea, endometriosis, interstitial cystitis, vulvodynia et menopause. MéTHODES DE VALIDATION: Les auteurs ont évalué la qualité des données probantes et la force des recommandations en utilisant l’approche d’évaluation, de développement et d’évaluation (GRADE). Voir l’annexe A en ligne (tableau A1 pour les définitions et tableau A2 pour l’interprétation des recommandations fortes et faibles). PROFESSIONNELS CONCERNéS: Tous les fournisseurs de soins de santé qui prodiguent des soins aux femmes. DÉCLARATIONS SOMMAIRES: RECOMMANDATIONS.

PMID:35400520 | DOI:10.1016/j.jogc.2022.02.013


Source: ncbi 2

Partage le savoir
Categories: Medical

error: Content is protected !!